samedi 17 octobre 2020

SPQR, Analyse des romains impériaux

 Hello, 

Cette fois-ci, on parle de la légion de l'empire romain. La légion impériale est pour moi le symbole de Rome à travers les ages. La lorica Segmentata, le pilum et le grand bouclier carré sont certainement l'équipement le plus connu à travers les bandes dessinées (Astérix) et les films... Pourtant, pour nous petits français, elle n'a que peu d'impact dans notre histoire si ce n'est de maintenir l'ordre. Ici, on apprend principalement sur la guerre des gaules avec les légions de César et on nous parles des guerres puniques (encore plus anciennes) ou les carthaginois on fait traverser les alpes à un éléphant (et peut être même les Pyrénées d'ailleurs). Je ne suis malheureusement pas assez expert pour vous dire quand la transformation (indiquée sous le règne d'Auguste, juste après César) c'est faite, mais il semble qu'en 9 après JC, c'est ce type de légions qui se font massacrées à la bataille de Teutoburg et donc qui affrontent les bretons sous le commandement de Caligula. 


Bon, vous l'aurez compris, la légion c'est modifiée dans son équipement, mais aussi dans son recrutement. Le recrutement des légionnaires s'étant dans l'empire et surtout on y ajoute des auxiliaires issus des régions conquises. C'est ces auxiliaires qui trahiront à teutoburg car originaires de la région maltraitée. Si j'ai bien tout pas compris, on est à l'origine de la légion étrangère permettant par un service loin de chez soit de devenir un citoyen de l'empire...

Et en therme de jeux, ça donne quoi? Il y a pas mal de similitude avec l'armée de césar, mais peu aussi être totalement différente.

Le héros

Votre héros est le même que celui de la légion de césar, le plus cher rapport qualité prix. Vous aurez donc pour 85 denarii, un héros équipé du grand bouclier, du gladius et d'une lorica segmentata. 

Les troupes


Le légionnaire

Le légionnaire n'a pas changé (24d) et vous aurez donc une troupe solide mais pas très nombreuse. Vous avez la possibilité d'équiper vos troupes du Pilum, de la fronde (pur les scénarios défensifs) et de la lorica. Cette armure vous permettra de gagner 1'' en mouvement, ce qui en jeu, peut avoir un impact important. Vous pouvez aussi pour 8 denarii transformer vos légionnaires en vétérans. C'est cher, mais vous gagnez 1 en mêlée, tir et bravoure. Personnellement, je réserve cette option à de gros formats ou à des scénarios spécifiques contre des troupes de même niveau.

La garde prétorienne

Vous pourrez recrutez ses soldats d'élites pour 36 denarii. Meilleurs combattants avec un meilleur moral, ils disposent de 2PV. Vous perdez un tiers de vos troupes pour utiliser des soldats encore plus compliqués à éliminer. S'ils forment le testsudo, vous êtes presque sure de ne pas perdre de combattant.

Vous pouvez, pour 10 denarii les équiper de chevaux, en faisant de véritable monstres, ci se n'est qu'ils n'ont pas de lance pour profiter à fond de la charge de cavalerie. 

Du fait de leur cout, je pense qu'il faut les réserver à de grosses parties ou alors à des scénarios de type mission punitive...

Le scorpion

L'artillerie romaine (80d) n'a pas progressée. Avec le +1 en tir du légionnaire, les chances de toucher sont faible, mais le résultat est efficace. Grâce à Léthal 3 et smasher, il y a peu de chance de sauvegarder la touche. Du fait de son cout, il faut le réserver au grosses parties ou contre des adversaires bien protégé ou des éléphants.

Les auxiliaires

Les auxiliaires sont des soldats issus des provinces conquises. Il ne sont pas citoyens et ne peuvent donc être légionnaire. Par contre, ils bénéficient de l'équipement standardisé et d'un entrainement pour fonctionner avec la légion. Ils peuvent être amenés à faire des missions seuls. Leurs officiers sont souvent des otages ayant été élevés dans les familles romaines (c'est le cas du héros germain Arminius, merci Arté). Ainsi, ils ont un chef issu de leur peuple, mais ayant la connaissance du savoir être romain.

Pour refléter l'entrainement inférieur, les auxiliaires n'ont que +1 en combat et en bravoure, mais deux dés de combats. Ils n'ont donc que 33% de chance de toucher. Ils sont tous équipés de cottes de mailles, les rendant difficiles à éliminer (66% de chance d'annuler une touche) et un peu plus lent. Ils n'ont par contre aucune des compétences spéciales des romains ou de leurs peuples d'origine.

Pour 8 dénarii vous pouvez recruter un Auxiliaire ou un archer auxiliaire. L'auxiliaire standard est équipé du gladius et du grand bouclier le rendant aussi résistant qu'un légionnaire (90% des attaques ne blesserons pas). L'archer est équipé d'un arc. Comme il est aussi bon combattant qu'un auxiliaire standard, il est tentant de l'équiper d'une épée pour 3d. 

Pour 25 denarii, vous pourrez recruter un cavalier auxiliaire. Moins doué que le cavalier romain de César, la lance est une option de son équipement à prendre pour 2d. Si vous affrontez des hordes mal protégées, ce n'est pas trop grave, mais contre de grosses armures, c'est nécessaire pour transformer vos maigres touches en dégâts. 

Grace à ces auxiliaires, nous allons enfin pouvoir faire des listes intéressantes. 

Mon héros (85d) sera accompagné de 10 légionnaires en lorica avec pilum(290d), de 10 archers auxiliaires et de 5 auxiliaires. Cette dernière unité n'a pour seul objectif de prendre les points d'intérêt ou d'attaquer les unités de soutien. 

A l'image d'Arminius avant sa révolte, mon héros peut être un cavalier auxiliaire en cotte de mailles avec épée et grand bouclier (110d). Il sera accompagné de 9 cavaliers avec lance (243d). Pour compléter cette bande, une unité de 10 archers (80d) et une de 8 auxiliaires (64) seront en soutient. Vous pouvez retirer un auxiliaire (ou archer) pour donner une corne à la cavalerie. 



Les alliés et mercenaires
Les romains peuvent recruter des alliés bretons, gaulois, germains ou ibères. Personnellement, je trouve l'armée suffisamment complète pour ne pas aller chercher dans ces listes, mais c'est assez historique de les utiliser et ils complèteront bien vos troupes en cas de déséquilibre des bandes. 
Ils disposent toujours des mêmes mercenaires qui sont de redoutables combattants.

Les héros légendaires

Germanicus
Germanicus (150d), le père de Caligula était un général aimé des légions qui à participé à de nombreuses campagnes. Il est bon combattant et permet à toutes les unités en ligne de vue de réussir automatiquement leurs jets de moral.

Tiberius
Pour 125d, vous avez un héros bon combattant et bon général. Sa capacité spéciale permet d'empoisonner, sur un jet d'opposition en bravoure, le héros adverse. Sur le principe, c'est un peu hasardeux, mais si vous êtes en retard sur votre adversaire en terme de point de campagne, c'est l'occasion de lui faire un petit coup de pute...


J'espère que cette revue des troupes vous permettra d'appréhender la faction plus facilement. Comme vous avez pu le constater, je ne privilégie pas forcément la puissance de frappe, mais un peu plus de versatilité pour essayer de cadrer à un scénario tiré au hasard. J'aime le nombre, à défaut de la force. Toute l'armée étant en cotes de maille, j'ai confiance dans sa solidité. 

Aucun commentaire:

Publier un commentaire