dimanche 2 août 2020

Et un nouveau pillage

Hello, 

C'est dimanche et je n'ai pas les enfants, donc direction l'antre de Michel Gauthey pour une nouvelle partie de Duel à l'époque de la grande peste. Ils ont enfin finit de se moquer de mon seigneur bloqué par des paysans à ma première partie. Maintenant, ils se moquent de mon Galad tué traîtreusement par des paysans à la dernière partie...

Cette fois-ci, Bruno joue la jacquerie avec comme héros Robin des bois.
François, joue les francs archers avec une mission spéciale.
Michel Gauthey joue les assassins avec un démon de l'eau. 
Je joue "dieu est mon roy" avec en héros le ferré, une brute donnant des relances dans les 15cm autour de lui. Le but est de bénéficier d'une faction très mobile

Cette fois, grace à ma faible reconnaissance, je choisis un bon bord de table, mais je vais devoir faire attention à la secte des assassins qui ne sont pas trop tentés par les archers de François. Par contre, je met 2 crétins dans l'enclos des cochons ce qui fait bien rire les autres joueurs.
Dès le début, Bruno active sa prouesse et lance les paysans du village contre nos héros. Il ne rencontre pas le succès escompté.
Les paysans de Bruno
Les assassins de Michel
A gauche mon seigneur avance vers les objectifs, à droite je temporise pour recevoir les assassins
Mon turcopole chasse les paysans.
Les assassins arrivent
On engage du paysan
Début de l'assaut de michel et les premiers soldats tombent
Les paysans avancent tranquillement.
Au fond, profitant de ses arcs longs, François se la joue défensif et ne prend aucun risque.
Le démon de Michel vient tuer mon héros, ça fait chier
mon seigneur entre en jeu et nettoyer les assassins. Le démon tombera sous les coups de mon arbalétrier qui tombera à son tour juste après. Michel n'a plus que sont seigneur et un assassin. François commence à faire le tour du terrain. 
A la fin du tour 2, j'ai perdu la moitié de ma bande et Michel 80% de la sienne. Bruno a perdu un paysan et François rien.
Le seigneur assassin tente de se cacher tandis que François poursuit son avance au pas de course en l'arrosant de quelques traits. Adieu Michel. De mon côté, j'ai décidé de recentrer mes troupes

Mais Bruno ne me laisse pas faire et attaque tous mes soldats, mon seigneur doit lui faire peur

Vengeance, mon seigneur charge de flanc et met à terre ce mécréant. N'ayant plus que mon seigneur, je garderai la dépouille de mon adverse au dernier tour, histoire d'avoir des points.
François à avancé comme un malade au tour 3 et dois bien gérer le dernier tour pour essayer de prendre le maximum d'objectifs

Ce qu'il fait en récupérant les 2 dépouilles de Michel, 2 objectifs et il conteste l'objectif central.
Bilan, François est le grand vainqueur de cette partie. Et bien non!!! il a mal lu sa carte Mission (Michel va la reformuler). Il avait pour unique but de tuer mes hommes. Les cadavres et les objectifs ne lui rapportent rien. 0pt au lieu des 18 potentiels, il est dégoutté (surtout qu'il déteste perdre) et je le comprends. Mais vu ce qui m'est tombé dessus, il aurait pas fait grand chose.

Avec 2 objectifs tenu, Bruno remporte 5pts
Michel, même s'il est mort au tour 3, gagne 5 ames pour avoir tué mon héros avec son démon et 5pt car j'ai perdu tous mes soldats (mission).
Enfin, j'ai capturé le seigneur de Bruno (5pt) et ma mission me fait gagner des points pour chaque seigneur ou capitaine mis hors jeu (le seigneur et le démon). Avec 15pts je gagne la partie, Joie!!!! 
Michel dois revoir les capacités du démon aquatique qui n'a pas vraiment fais ce pourquoi il l'avait prévu. Révision aussi de la prouesse des assassins aui est annulée par celles des francs archers. La jacquerie à une fois de plus prouvé son efficacité, même si on se posait des questions sur ces prouesses. par rapport à d'autres factions, ces dernières semble trop soumises à des Facteurs de jeu.
Personnellement, je n'ai pas pu exploiter mes prouesses car ma bande a rapidement été réduite. J'aurai aimé exploiter un peu mieux le grand Ferré, mais j'ai quand même bien profité de son pouvoir, ce qui m'a permis d'éliminer pas mal d'assassin. Partie étrange ou ceux qui on le mieux protéger leurs bandes sont les perdants. Comme quoi, les missions changent totalement la partie.

samedi 1 août 2020

Open the box : A song of Ice And Fire

Hello, 

Non, vous ne rêvez pas!!! Malgré toutes les méchanceté que je peux dire, il y a une boite de GoT à la maison, mais elle n'est pas à moi. L'ami Mellal/Brauwan à fait une (très très) bonne affaire sur le net et m'a demandé d'aller la chercher. Comme, il faut vérifier le contenu, j'ai fait des photos que je vous partage (avec son accord). 

Personnellement, je n'ai pas accroché à games of thrones. Je ne suis pas fan des histoires continue avec trop de personnages. Et oui, je suis de la génération 80 ou toutes les séries suivaient un schéma type pour les épisodes et vous pouviez les regarder presque dans n'importe quel ordres sans être perdu. Donc autant dire que quand j'ai découvert GoT, c'était trop tard et je ne suis pas sure que j'aurai tenu 8 saisons.

Revenons à ce qui vous intéresse, les photos de la boite. Voici donc ce que j'ai à la maison en attendant qu'il vienne le chercher et qu'on en profite pour faire une partie de n'importe quel jeu...
Nous avons donc une boite de base et une extension gardes Lanister 

Le vendeur à tout dépunché, mais je ne suis même pas sur qu'il ait joué une fois. 
Le livret des règles que je vous promet de lire et de vous présenter.
Le stockage est typique de CMON et c'est bien pratique parce qu'il y en a du matos
Les figurines sont magnifiques mais un peu grandes. Comme vous le savez, les socles sont ce qui me déplais le plus dans ce jeux, ils sont trop imposants et il faut de sacrées compétences de modélisme pour en faire de belles choses.


Comparaison avec Boromir pour le SDA. Elle fond une tête de plus, c'est un peu perturbant.
Le truc cool avec le plastique, c'est que chaque faction peu avoir ça couleur, ont est donc pas perdu. Le truc moins cool, c'est que dans ce genre de boite, le nombre de poses est limité et les doublons courants. On s'en fout, ici, c'est l'effet de masse qui compte.

Le vendeur est un passionné de peinture de figurine et ce qu'il fait est très réussit.

Vous avez vus que j'avais deux sachet à côté de la boite. Une fois dépunché, c'est pas toujours facile de ranger les pions et les cartes, surtout quand elles sont mise sous films protecteur. il y en a une centaine. 
j'avais déjà utilisé les décors en convention, ils sont bien sympa.
Passons maintenant à la boite de gardes
Rangement impécable
Belles figurines et cartes en allemand et asiatique. Là, normalement ça pose pas de problème car c'est des renforts déjà présent dans la boite de base, enfin j'espère.
Voilà pour ce petit tour d'horizon. 
J'essaye de lire les règles rapidement et je vous souhaite bon jeu à tous

Ludiquement...

mercredi 29 juillet 2020

Devine qui vient diner ce soir

Hello, 

Encore un petit mois ou je me suis forcé à peindre. Je dois bien avouer que je reviens sur rythme beaucoup moins effréné que celui des trois dernières années. J'ai besoin de changements...
Another little painting month where i Forced myself. I came back to a lower rythm than the three last years. I need some change.

Bon, j'ai quand même continué avec du Joan Of Arc
So, I continue with some Joan Of Arc
Et de l'Alkemy
Some Alkemy
Ma fille a commencé une figurine pour Talisman, mais une fois de plus, je dois la terminer.
My Daugther started a talisman miniature, but i had to finish hit/

J'oubliai aussi avoir participé à un concours organisé pour soutenir les magasins physiques suite au confinement.
I forgot, I use to do a painting contest for physical shop after Covid. 


Celui de mon fils
My son's


dimanche 26 juillet 2020

La malédiction de la grande peste


Hello, 

Comme vous avez pu le voir, cette semaine je profite de ne plus avoir les enfants pour me consacrer aux jeux, mais aussi à quelques films et séries. Si Old guard est bien sympathique, warrior nun (je l'ai regardé avec ma fille, je triche) propose des concepts intéressants mais avec quelques trucs irréalistes. Le pire c'est certainement Cursed. Si le pitch est sympathique, la réalisation est pleine d'incohérences et de je parle même pas des anachronies. 
Tous ces univers donnent envie d'arrêter de regarder et de mettre la main à la pâte pour une bonne baston. 

C'est donc avec plaisir que je suis retourné chez Michel Gauthey jouer à la grande peste.  Et cette fois j'ai emmené un collègue de Figurine et stratégie qui voulait tester : François.

Pendant mes vacances, Michel a amélioré les quêtes individuelle et travaillé sur les héros que nous testons aujourd'hui. Pour prendre un héros, il faut sacrifier son capitaine, un soldat et deux cartes de personnalisation. Si les héros sont des concepts, Michel les a nommé.
Cette fois ci, je voulais tester les francs archers, mais d'autres joueurs lorgnant dessus, j'ai hésité. En regardant les héros, on est venu à parler d'anachronismes et de fil en aiguille, j'ai pris la faction de la dame du lac version Prince Vaillant (oui, maintenant que je suis grand, je sais qu'Arthur c'est le cinquième siècle, mais dans mon enfance, c'était les chevaliers du haut moyen age).
Posters et tableaux de Prince Vaillant, Robert Wagner, 1954 ...
 On va montrer à ce bouffon de réalisateur comment ça se passe chez les fidèles d'Arthur.
La faction est menée par Viviane équipée d'un bouclier.
Le Chevalier servant est remplacé par le Héros Galad (chevalier héroique transformant ses touches en critiques). 
Les soldats sont 2 licornes, 2 dryades (dont un sergent) et 4 Korrigans. 
Les prouesses permettent soit de soigner Viviane et les licornes, soit de ramener les Korrigans HS.
J'ai en mission personnelle de garder en vie le maximum de soldat. 
Bruno, joue les cathares accompagné de robin des bois (quand je vous parle d'anachronie, bien que dans les film et BD de mon enfance, rien n'est impossible). Cette bande tourne autour des miracles de soins d'un prêtre et dois jouer groupé. Il tire une mission pour les infernaux et se retrouve sans mission.
François n'ayant jamais joué, je demande à Michel de lui fournir une faction équilibré et il se retrouve avec les soldats de dieu. 2 chevaliers, 3 arbaletriers, 6 sergents et de bonnes prouesses. Pas de héros pour cette partie, même chose que Bruno pour la mission.
Enfin Michel (pas Gauthey) joue l'Ost glorieux, une bande très mobile accompagné de dame Mathilde, une femme chevalier aidant pour les jets de moral. 
Les autres joueurs me laisse un bord bien pratique, je me déploie le premier sur toute la longueur. Michel se déploie trop prêt de moi sur ma droite. Bruno sur ma gauche se focalise sur la ferme au fond de la table, me laissant le champ libre. Enfin François comme a sont habitude la joue trop défensif et se bloque près de la ferme et du pont plutot que d'utiliser le gué à sa gauche.
Au premier tour, je refuse mon flanc à Michel et je commence a avancer en tuant des paysans. il faut dire que les licornes sont géniale pour ça. Malheureusement, les arbalétriers de Michel blessent grièvement Galad. Je perds des korrigans, mais je les ramène et je tue un cavalier de Michel d'un javelot dans la tête. 
Regardez comme Bruno et François sont dans un mouchoir de poche. Et comme François est du style indécis, peu d'action sont tentées

Enfin si une charge pour laquelle sont sergent se retrouve jeté dans la rivière.

Deuxième tour, j'avance en éliminant quelques paysans et en plaçant mes Korrigans pour retarder les soldats de l'ost.
Du côté des deux autres, c'est un échange de tirs qui tue le capitaine de François et Robin hood. Autant dire que ça râle alors que Michel Gauthey s'extasie devant les jets ahurissants des joueurs.

Michel à lancé l'attaque et je prépare la contre offensive offensive avec Galad. Il met a Terre Dame Mathilde mais n'arrive pas à la tuer. 
François avance enfin alors que Bruno, sur le point d'abandonné fait faire le tour à son seigneur.
Le troisième tour commence avec un mauvais tirage de cartes. Bruno, qui a gagné un Joker au tour précédent l'utilise pour activer les paysans. Et ça fait mal. Je perd Galad, le seigneur de michel est à terre. Regardez moi ce carnage.


Le seigneur de Bruno ragaillardi, tue 4 soldats de François en un tour
La plupart de mes attaques ne me permettent pas de tuer les soldats ennemis et Michel passe son temps à les reposer. Je me place pour bloquer l'avancement de Michel.
Devant mon impuissance à tuer l'ennemi, je passe le dernier tour à consolider mes positions et je réussi a invoquer des Korrigans de manière à contester un des deux objectifs tenus par Michel. 
Bruno et François n'ont plus que leurs seigneurs et 2 soldats. Ils tiennent chacun un objectif, mais Michel réussit à contester celui de François

Conclusion : François avec sa mauvaise habitude c'est coincé n'a pas exploité le potentiel du jeu. il n'a aucun objectif. Michel Obtient 3 écus de son objectif capturé, mais ne réussit pas sa mission. Il a par contre totalement exploité le potentiel de son héroïne. Bruno Obtient 8 écu de son objectif, mais n'a pas put tester correctement son héros. J'obtient 5 écus pour l'objectif de l'église et 8 écus pour la mission. Je n'ai pas du tout réussit a exploiter le potentiel de mon héros même si j'ai facilement maîtrisé ma faction. Michel s'est étonné de ma sous utilisation des Licornes, mais j'avoue les avoir sacrifié pour activer les Korrigans que je faisait revenir.
Une victoire qui fait plaisir après la désastreuse fin de partie du début du mois. La malédiction est elle levée? A suivre.