lundi 11 novembre 2019

Affrontement anachronique

Hello,

Ce vendredi, j'avais rendez-vous au club avec Damien pour une nouvelle partie de SPQR en 1000 points. Ce choix de format permet d'avoir plus de choix dans les unités et donc des tactiques un peu plus variées.

Mon adversaire conduit de nouveau une troupe de macédonien.
Une phalange de 12 piquiers
14 Psilois avec arcs
10 cavaliers
1 babar

Je suis à la tête d'une bande de romains impériaux, vous comprenez mieux le titre maintenant.
16 légionnaires
1 Scorpion
18 Auxiliaires
9 archers auxiliaires
7 Cavaliers auxiliaires


Voyant mon adversaire chercher à me prendre de flanc, j'envoie ma cavalerie à la rencontre de la sienne.

Mauvaise idée. Sa charge est dévastatrice et mes cavaliers sont annihilés.
  Grace à leur capacité spéciale, les compagnons chargent mes archers immédiatement après et les massacrent aussi.
J'envoie la légion, qui mettra du temps à venger mes troupes.
 De l'autre côté, les auxiliaires tentent de retarder l'éléphant.



 et se font prendre de flanc par les restes de la phalange.


Si la légion est solide, ça tourne mal de l'autre côté
 Aie Aie Aie, le champion tente un baroud d'honneur
 peine perdue
 il sera le seul survivant
Bref, mauvaise tactique initiale, cavalerie ennemie surpuissante en charge et éléphant vraiment dangereux (smasher+ lethal 3), je me suis fait rouler dessus. Belle revanche par rapport à la dernière partie. L'adage "connais ton ennemi..." prend tout son sens...


 A côté de nous, ça jouait à BannerWar
On sent l'influence de DBA dans ce jeu français et si la règle prend au club, je m'y mettrait peut-être. Peut-être. Tout dépend du format choisit par les autres joueurs et du soclage de mes troupes.


dimanche 10 novembre 2019

BIGDay 3



Hello,

ce week-end, on avait rendez-vous chez Urial pour la troisième édition de sa convention, le B.I.G.Day. C'est une petite convention sans prétention ou j'ai l'impression qu'il y a de moins en moins de monde. Ce n'est pas grâve, ce qui compte, c'est qu'il y ai une bonne ambiance.

Le Samedi, j'étais là de bonne heure et les démonstrateurs commençait à peine à monter leur table. J'en profite pour farfouiller dans le Bring and Buy et récupérer Blood Eagle et quelques livre de JdR.

Comme je vous disais, pas beaucoup de tables, c'est un peu dommage, mais de quoi jouer tranquillement. Mon appareil photo était déréglé et il donne des signes de fatigue, le résultat n'est pas à la hauteur de mes attentes.

Si la table de Nicolo est magnifique, je m'oriente rapidement vers les jeux qui me font envie


En l’occurrence, je commence par Malifaux. Je connais depuis très longtemps ce jeu de nom et de graphisme, mais je n'avais jamais pris le temps de le tester (j'en ai eu l'opportunité à CRISIS 2017). Mais bon comme Péa n'arrête pas de nous vanter son mérite et que le reste ne m'intéresse pas plus que ça, j'y vais avec envie.
Fig de Damien des Grenadiers de l'Essone




 Je joue le clan des danseuses (je ne me souvient pas du nom) et je dois déposer des marqueurs dans la moitié adverse. Au premier tour j'avance une de mes figs pour lancer un effet à distance et en réponse elle se fait massacrer.
 Je m'acharne sans succès sur mon agresseur et il recule au second tour. Le lieutenant ennemi vient se mettre à ses côtés et mon lieutenant réussit un souffle sur le groupe. Avec le joker Rouge pour les dommage, les effets sont dévastateurs et 2 ennemis tombent. Leur chef est blessé. Gagnant l'initiative je l'achève au tour suivant.

Pendant ma partie, de nouvelles table se sont mises en place et après un sympathique sandwich je teste massive darkness. On m'avait dit que c'était un zombicide amélioré et ce n'est pas faux. Boite présenté par un joueur d'une association de Palaiseau.
Pendant ce temps les compères  Fred et Ludo font un Team-Yankee en 6mm et je dois dire que ça a beaucoup plus de gueule qu'en 15mm



Zou Fait de la démo Bolt action

Les derniers arrivés sont des joueurs du Mans, dont le frère de Ben dit Gork et la ressemble est forte. ils ont installé une table what a tanker et une partie commence juste quand je termine ma partie de MD.
Alors comme on est là pour découvrir (c'est ma première partie, mais comme j'en avait suivit une au club, ce n'est pas une découverte), je prends des risques.


3 parties de jeux jamais joués, c'est une bonne journée. Le seul problème, c'est que j'ai pris froid car la salle n'était pas chauffé et trop aérée le matin et qu'il n'y avait pas assez de monde pour la réchauffée.

Dimanche j'y vais pour retrouver Michel, Jean-Michel et aussi les gars de Malhya et je dois avouer avoir eu de belles surprises. La première c'est de voir une salle remplie avec le double de tables.
La table de Nicolo est remplacé par les tables de Malhya. Si les gens n'était pas matinaux, ils feront quand même trois démos dans l'après midi avec des joueurs conquis. 



3 grenadiers et un Jean-Michel testent Malhya

Comme la salle était vide la veille, j'ai proposé à Urial d'apporté Okko. Bonne idée, je ferais 2 parties de démo avant le repas.

La table What a tanker est remplacé par un 40K puis un Kill Team.
Au centre de la salle se trouve une grande table Team Yankee en 15mm

Alors, je ne suis pas fan de base des guerres modernes mais quand en plus il y a trop de figurines sur la table je trouve ça inintéressant






 Michel est accompagné de plusieurs grenadiers dont Pierrot et ils présentent du Asoiaf, mais la bière n'est pas là...



Toujours le Malifaux, j'ai hésité à refaire une partie, mais j'ai préféré laisser le place à d'autres.
Nicolas, un joueur rencontré sur le tournoi Alkemy fait des démos de ce jeu.
Massive darkness est remplacé par zombicide.

Et Eric est toujours à sa peinture d'un Kharn
Le grand magasin de Stallingrad est là.
Comme la veille, une table bloodbowl


Il y a aussi Melal pour discuter

Au moment de partir, Nicolas (Alkemy) me demande de venir faire un zombicide invader. Bien sure, je suis faible.

Encore une bonne journée avec 3 parties (deux de Okko et un zombicide) et plein de copains pour parler. C'était cool de voir la salle bien remplie aujourd'hui. Bravo à Urial et ses amis pour l'organisation.