vendredi 9 novembre 2018

Outremer faith and blood

Salut,

Celà fait un long moment que je n'ai pas acheté de nouvelles règles ni fait de points sur des ouvrages d'extension. Hormis SAGA 2 en début d'année, pour lequel j'ai parlé des changements de la règle, je n'ai pas publié ce genre d'article depuis un moment. C'est bon de revenir aux bases pour le 400ème article.

Revenons à nos moutons avec la règle Outremer de chez Osprey en anglais uniquement. Cette règle d'escarmouche me faisait envie depuis un petit moment pour proposer une alternative à SAGA l'age des croisades pour utiliser mes figurines de Normand/croisés. J'ai profité de mon passage à CRISIS pour l'acheter sur un Stand qui faisait la promo 1£=1€. Dommage, ils n'avaient plus les autres règles qui m'intéressait.

Vous connaissez le format Osprey, une soixantaine de pages plutôt bien illustrées et toujours un maximum de tableaux. Les règles sont synthétiques.

Ici on contrôle une bande d'une dizaine de figurines parcourant les terres d'outremer (le moyen orient) à la recherche de gloire et de butins.

Chaque figurine se voit attribuer une carte à jouer avec lesquelles ont constitue une pioche. quand on tire la carte, la figurine est activée et peut faire 2 actions. C'est aléatoire et ça rappel des souvenirs de confrontation.

Les caractéristiques nécessitant des jets sont représentés par un dé 6, 8, 10, ... j'aime bien. bon après, entre le jet pour toucher, celui pour blesser et la sauvegarde, je trouve qu'il y a un peu trop de jets, mais j'aime bien cette représentation.
De la même façon, je ne comprends pas pourquoi les combattants on une caractéristique d'attaque et une de défense, sachant que le vainqueur du combat pourra blesser son adversaire. Une seule aurait suffit comme à Frostgrave.

La caractéristique foi est très importante dans le jeu. Elle représente la volonté du combattant et intervient dans la charge et la réaction aux blessures pour les rares personnes possédant plus d'un PV. Heureusement, certain combattant transmettent leur foi au autres, ça va aider.

Comme vous l'aurez compris, je ne suis pas conquis par la lecture de la règle de base, même si sa simplicité me plais beaucoup. L’intérêt de la règle vient avant tout de la personnalisation des troupes et du mode de campagne.

3 factions s'affrontent : Les croisées (ou Chrétiens d'orient), les ordres militaires et les sarrasins.
Dans une partie libre, chaque joueur dispose d'une somme d'argent pour recruter et équiper sa petite troupe en piochant parmi des profils de nobles, de serviteurs et ecclésiastes. Et ces profils peuvent avoir des traits (tiré au hasard) qui rendront votre bande unique.
Chaque scénario joué en mode campagne permet de gagner de l'or et de l'expérience et de faire évoluer les survivants.

Maintenant, il faut tester

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire